Les paris sportifs pourraient rapporter beaucoup à la LCF

La Ligue canadienne de football serait sur le point de faire comme tous les autres sports majeurs en Amérique du Nord tels que le hockey, le baseball et la NFL puisque les paris sportifs sur les matchs individuels pourraient faire rapporter à la ligue plus de 20 millions de dollars.

Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, a déjà mentionné par le passé que la ligue assume des pertes financières de 10 à 20 millions de dollars chaque année. Donc, la légalisation de cette formule de pari en ligne pourrait facilement combler le déficit. De plus, la ligue pourrait également bénéficier de sommes supplémentaires avec les revenues de la télévision, surtout en «streaming» puisque souvent, plusieurs parieurs aiment regarder en direct les parties auxquelles ils ont misé.

La LCF aimerait beaucoup imiter leur voisin au sud de la frontière en ce qui concerne les droits de télévision et les paris sportifs. Il est quand même surprenant que ce ne fût pas déjà le cas avant si on regarde le succès que la NFL a depuis plusieurs années. La plus grosse ligue de football au monde a réussi à négocier récemment un nouveau contrat de 113 milliards de dollars avec les réseaux de télévision et c’est l’une des recettes les plus importantes au succès financier des équipes de la NFL.

Si ce nouveau marché à explorer est aussi avantageux qu’anticipé pour la LCF, nous allons pouvoir arrêter de parler de survie quand on parle de la Ligue canadienne de football et enfin croire qu’elle est en bonne santé financière.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 115