La prochaine équipe de Julio Jones devra probablement renégocier son contrat

À moins d’une énorme surprise, mercredi prochain, soit le 2 juin, Julio Jones devrait être échangé. La Nouvelle-Angleterre, le Tennessee, Seattle et Baltimore sont tous des destinations potentielles. Peu importe où il se retrouve, Julio Jones sera déjà à la recherche d’un nouveau contrat, selon Peter King de ProFootballTalk.

Même si son contrat actuel avec les Falcons est d’une valeur de 22 M$ annuellement, la prochaine équipe de Jones, si elle accepte de payer l’entièreté de son salaire de base, l’obtiendrait pour un contrat de 38,326 M$ répartis sur trois ans, soit un salaire annuel moyen de 12,775 M$. Bien qu’un tel salaire serait une quasi-bénédiction des dieux pour le commun des mortels, un futur membre du Temple de la Renommée serait probablement à la recherche de plus. Pour mettre cela en perspective, à 12,775 M$ annuellement, Julio Jones serait le 20e receveur le mieux payé du circuit Goodell, juste devant Corey Davis (NYJ), Curtis Samuel (WAS) et Nelson Agholor (NE). Un salaire plus ‘juste’ serait au-delà des 15 M$ par saison pour le receveur de 32 ans. Ainsi, avant de procéder à une transaction, une organisation devra évaluer si elle sera capable d’accueillir un tel contrat sur sa masse salariale pour les années à venir.

Il reste à surveiller si Jones souhaite renégocier son contrat avant ou après la saison 2021. S’il attend à après la saison et qu’il demeure en santé, il ne faudrait pas être surpris que Jones demande un salaire éclipsant la marque des 20 M$. Bref, il serait très surprenant qu’une équipe comme les Titans ou les Seahawks, ayant respectivement 3.6 M$ et 4.7 M$ d’espace sur leur masse salariale, soient capables de faire les gymnastiques salariales nécessaires afin intégrer Julio Jones dans leur effectif.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 186