Charles Leno se trouve du boulot à Washington

Les Bears de Chicago en ont surpris plusieurs la semaine dernière en indiquant la porte de sortie au vétéran bloqueur à gauche Charles Leno Jr. Ce dernier était un membre de l’équipe depuis qu’elle l’a sélectionné en septième ronde du repêchage en 2014. Sans surprise, le principal intéressé s’est rapidement trouvé du boulot. Son agent, Ron Slavin, a indiqué que le natif d’Oakland en Californie est nouvellement membre de l’Équipe de Washington.

Le pacte est d’une durée d’un an et rapportera cinq millions de dollars à l’athlète de 29 ans.

Cette prise vient changer la donne dans la capitale. Oui, Washington s’en est bien tiré en 2020, mais le DG Martin Mayhew ne pouvait pas rester les bras croisés. Geron Christian et Cornelius Lucas ont tour à tour fait du bon boulot, mais aucun des deux n’a prouvé sa valeur à long terme à cette position. L’ajout d’un vétéran de sept saisons à l’extrémité gauche assure Washington d’une certaine stabilité.

Les trois gros bonshommes deviendront joueurs autonomes à l’issue de la prochaine campagne.

Pendant ce temps à Chicago

La rupture entre les Bears et Charles Leno Jr. en a laissé plusieurs perplexes. Pourquoi mettre fin à une formule gagnante? C’est que l’équipe a pu mettre la main sur le talentueux Teven Jenkins lors de la deuxième ronde du repêchage. Plusieurs (dont l’auteur de ces lignes) croyaient que le produit d’Oklahoma State dans la NCAA était digne d’une sélection de premier tour. Jenkins devrait rapidement hériter du poste de partant à gauche. Le plan de l’équipe : faire de lui le grand protecteur de Justin Fields. Les neuf millions de dollars économisé sous la masse salariale grâce au départ de Leno permettra au DG Ryan Pace de compléter ses emplettes de la saison morte.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1119