Bears : Jay Cutler prônerait la patience avec Justin Fields

Évoluer à la position de quart-arrière pour les Bears de Chicago vient avec son lot de pression. La ville des vents s’est fait une réputation au travers le temps d’avoir de la difficulté à combler son poste de passeur. Jay Cutler a vécu le fiasco de Chicago. Échangé aux Bears en 2009 après trois saisons passées dans l’organisation des Broncos de Denver, il a été le visage de l’unité offensive de la concession pour les huit saisons suivantes. Pour le meilleur et pour le pire.

Cette automne, une nouvelle ère s’amorcera pour la troupe de l’entraîneur-chef Matt Nagy et du directeur général Ryan Pace. L’organisation des Bears a fait du quart-arrière Justin Fields le onzième choix total du dernier encan de la NFL et tous les espoirs sont permis en Illinois. L’ancien des Buckeyes d’Ohio State dans la NCAA amène une lueur d’espoir quatre ans après la sélection de Mitchell Trubisky au deuxième rang total du repêchage. Trubisky a quitté via le marché des joueurs autonomes ce printemps. Il est, au mieux, un réserviste.

Si Cutler n’a pas toujours été le plus apprécié du public, il s’est tout de même permis de conseiller les Bears sur l’utilisation de leur recrue. Selon lui, Justin Fields devrait débuter la campagne sur le banc afin de se faire les dents.

« Je ne l’enverrais pas dans la mêlée dès le départ. Je le laisserais regarder. C’est une position à laquelle il est très difficile d’envoyer quelqu’un, particulièrement à Chicago. Je pense qu’Andy (Dalton) est plus que serviable. Je pense qu’ils peuvent gagner des matchs avec Andy et se tenir la tête hors de l’eau jusqu’à ce que le kid soit prêt. »

Jay Cutler, via ESPN 1000 Chicago

Sentiment d’urgence

Le problème, c’est que la pression qui pèse présentement sur les épaules de Matt Nagy et Ryan Pace pourrait les forcer à envoyer Fields dans la mêlée plus tôt que tard. Les deux individus en sont à leur dernière chance à Chicago. Une saison de misère entraînerait directement leur congédiement. S’il est certain que la corde sera très courte avec Andy Dalton au poste de quart-arrière partant, on ne devrait même pas se surprendre de voir Fields débuter la rencontre face aux Rams lors de la première semaine d’activités.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1119