Les Vikings réagissent à la culpabilité de Derek Chauvin

Le 25 mai 2020, les États-Unis et le reste du monde ont été bouleversés lorsque George Floyd a été assassiné par un policier tout près du stade des Vikings du Minnesota.

Derek Chauvin a asphyxié sa victime avec son genou lorsqu’il a voulu procéder à l’arrestation de Floyd. Mardi, il a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation qui pourraient le faire passer plus de douze années derrière les barreaux.

L’organisation des Vikings, dont le stade est situé tout près du lieu de la tragédie, espère que l’inculpation de Derek Chauvin signifiera le début d’une ère où il n’y aura plus d’injustices raciales.

« L’année suivante de la mort de George Floyd a été très dure pour les citoyens du Minnesota, plus spécifiquement pour les résidents noirs de l’état. Aujourd’hui, la décision ne diminue pas le racisme qui est encore présent, mais on espère que ce n’est que le début qui mènera notre société vers une meilleure santé en termes d’équité. »

Extrait du communiqué des Vikings.

Également, dans le communiqué émis par les Vikings, l’équipe mentionne qu’elle va continuer de mettre tous les efforts possibles afin d’aider à l’amélioration de la qualité de vie des personnes noires de la ville : « Ce n’est qu’un début, en tant qu’organisation, nous allons continuer de bâtir sur les fondations que nous avons déjà commencé dans plusieurs aspects critiques de la communauté comme les problèmes socio-économiques, continuer d’éduquer la société sur le racisme et l’histoire des noirs et faire une réforme sur les lois criminelles ».

Depuis plusieurs années, le racisme fait aux Afro-Américains est de plus en plus dénoncé et il y a eu également plusieurs manifestations à la suite de la mort de George Floyd. Bien que le verdict d’aujourd’hui ne ramènera jamais George Floyd, sa famille peut enfin dire que justice à été rendue. Cependant les Vikings estiment que beaucoup de travail reste encore à faire dans la lutte contre la discrimination raciale aux États-Unis.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 130