Bill Belichick a ignoré ses dépisteurs en repêchant N’Keal Harry

Deux ans après le repêchage de 2019, force est d’admettre que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont fait une erreur en sélectionnant le receveur canadien N’Keal Harry avec le 32e choix total. Le pire, c’est qu’à la base, les dépisteurs de l’équipe ne voulaient pas aller le chercher. C’est plutôt l’entraîneur-chef de l’équipe, Bill Belichick qui a insisté pour le recruter.

Belichik regrette-t-il sa décision aujourd’hui? On le comprendrait bien. Après Harry, des receveurs comme DK Metcalf, Deebo Samuel et A.J. Brown ont été repêché, qui performent tous bien mieux que Harry dans la NFL. Cependant, le coach des Pats aurait ignoré certains de ses dépisteurs en allant choisir le receveur éloigné, qui n’a pas été à la hauteur des attentes, après deux saisons.

Le propriétaire Robert Kraft, qui s’est prononcé à ce sujet, explique qu’il est plutôt déçu de ces contre-performances de l’équipe à ce chapitre dans les quelques dernières années, et c’est ce qui l’inquiète le plus pour le futur de l’équipe. « Je ne pense pas qu’on a été les meilleurs ces dernières années [au repêchage] et j’espère vraiment et je crois qu’on a pris une différente approche cette année. Au bout du compte, je pense que ça revient vraiment à ce qui se passe sur le terrain et comment tout le monde se met à exécution. Ça prend au moins deux ans pour savoir si un repêchage a été bon ou non. »

Et c’est ce que l’équipe compte faire au cours des prochaines années, avec les joueurs dont elle dispose. Reste à voir maintenant quelle sera l’approche que l’équipe empruntera pour la prochaine séance à la fin du mois.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 226