LCF : Ricky Williams reconnaissant de son passage avec les Argonauts

Ricky Williams détient probablement le pire ratio attentes/performances de l’histoire de la LCF. En 2006, alors qu’il était suspendu par la NFL pour sa consommation de marijuana, le porteur de ballon étoile a pris le train du nord pour disputer une saison avec les Argonauts de Toronto.

Disons que le séjour canadien de celui qui a récolté plus de 10 000 verges au sol au cours de sa carrière dans la NFL ne s’est passé comme prévu. Des blessures l’ont limité à 526 verges de gains et deux touchés. Or, le natif de San Diego en Californie croit que sa saison au Canada est l’élément clé qui lui a permis de relancer sa carrière.

En entrevue avec Jamie Nye de CJME, une radio de la Saskatchewan, celui qui a porté l’uniforme des Saints de la Nouvelle-Orléans, des Ravens de Baltimore, mais surtout des Dolphins de Miami dans la NFL entre 1999 et 2011 a mentionné que Pinball Clemons, alors entraîneur-chef des Argonauts (et aujourd’hui directeur général de l’équipe) a été un très bonne influence pour la suite de sa carrière.

« Au début, je me disais que cela ne peut pas être réel, mais au fil de la saison, j’étais convaincu que c’était réel : il est toujours positif. A toujours quelque chose de positif à dire. Il a rendu le football amusant »

« En jouant au Canada, il y avait moins de pression. J’étais moins stressé et je pense que Pinball y est pour beaucoup. C’était uniquement de l’amour du jeu et du plaisir. J’ai réalisé que ce que j’aimais le plus avec le football était la même chose que j’aimais quand j’avais dix ans en jouant dans le quartier : des gars qui se réunissent et s’amusent. »

Williams a effectué un retour avec les Dolphins en 2007 et a fracassé la marque des 1000 verges au sol pour la cinquième et dernière fois de sa carrière en 2009. C’est avec les Ravens qu’il a atteint le plateau des 10 000 verges lors de sa dernière campagne au sein du circuit Goodell, en 2011.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1108