Terrell Owens doute du processus d’intronisation du Temple de la renommée

Terrell Owens a été intronisé au Temple de la renommée du football en 2018, à sa troisième année d’éligibilité. Il n’était pas sur place. Il a plutôt tenu un événement lui-même à l’Université Tennessee-Chattanooga. Pourquoi? Parce qu’il avait été boudé par électeurs du temple lors des deux année précédentes. Owens avait tous les chiffres pour appuyer une candidature de première année, mais son caractère difficile et le fait qu’il était un joueur haïssable lui a valu une place à l’arrière de la file d’attente.

Owens ne s’est pas rendu sur place, à Canton en Ohio, depuis. Et il n’a pas l’intention de le faire. Dans un échange avec Bob Glauber du Newsday, T.O. a mentionné que les sélections annoncées la veille du Super Bowl sont insensés et qu’il s’agit d’une autre bonne raison de ne pas visiter les installations.

« Aucun manque de respect envers quiconque a été intronisé, mais je ne comprends tout simplement pas le processus. Calvin Johnson est entré [à sa première tentative]. Je n’ai rien contre Calvin lui-même. Le gars était une bête. Mais il n’y a aucune justification lorsque vous le choix avez les receveurs Torry Holt et Reggie Wayne qui ont accompli des choses égales ou supérieures. »

La décision de faire de Johnson un immortel n’a pas seulement éveillé des soupçons chez Owens. Plusieurs personne doute de cette décision. En fait, c’est le fait qu’il ait été admis à sa toute première année d’éligibilité qui fait polémique.

Johnson détient le record de la NFL pour le nombre de verges sur réception en une seule saison. En 2012, il avait parcouru 1964 verges dans l’uniforme des Lions. Or, sa carrière a été limité à neuf saisons (décision personnelle), toutes dans l’uniforme des Lions, et il n’a jamais remporté le moindre match éliminatoire.

Wayne (Colts) et Holt (Rams), eux, on chacun remporté un match du Super Bowl en plus d’aligner des statistiques dignes d’une place au Temple de la renommée. Y seront-ils un jour admis? Pour certains, dont Owens, c’est une anomalie qu’ils n’y soient pas déjà.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1108