DeAndre Hopkins lance une autre flèche aux Texans

Le mois prochain, le directeur général des Cardinals de l’Arizona, Steve Keim, célébrera le premier anniversaire de la transaction qui a amené le receveur étoile DeAndre Hopkins dans son équipe. Le 22 mars 2020, les Cards faisaient l’acquisition d’un des meilleurs receveurs de la NFL en retour du porteur de ballon David Johnson et d’un choix de deuxième tour. Un vol à l’étalage.

Hopkins n’a jamais caché sa frustration par rapport aux événements. Les Texans refusaient catégoriquement de lui allouer une augmentation de salaire.

L’athlète de 28 ans a connu une première saison du tonnerre en Arizona. Lui et le quart-arrière Kyler Murray on eu une connexion instantanée sur le terrain. Hopkins a égalé son sommet en carrière pour les réceptions avec 115 (2e NFL), a accumulé 1407 verges (3e NFL) et a marqué six touchés. Il a été sélectionné pour le cinquième Pro Bowl de sa carrière et a été nommé sur la deuxième équipe All-Pro. Il a également profité de la campagne pour devenir le plus jeune joueur de l’histoire de la NFL à atteindre les 10 000 verges sur réception en carrière.

Son équipe n’a pas manqué de souligner ses bons coups de 2020 en les listant sur Twitter. L’ancien des Texans a profité de l’occasion pour narguer son ancienne équipe et lancer une petite flèche à leur ancien DG/entraîneur-chef, Bill O’Brien.

« Et ils disaient que ne valait qu’un choix de deuxième ronde. »

Pendant que les Cardinals sont en pleine ascension, les Texans, eux, sont en déroute totale. Leur quart-arrière, Deshaun Watson, souhaite quitter l’organisation. Cette dernière n’a pas beaucoup de pièces autour desquelles construire, perdra un autre receveur important en Will Fuller via le marché des joueurs autonomes et ne dispose d’aucun choix de première ou deuxième ronde au prochain repêchage.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1111