Washington confirme sa place en éliminatoires

Les scénarios étaient assez clairs pour l’Équipe de Washington en soirée dimanche. Une victoire face aux Eagles leur confirmait le championnat de la division Est de la NFC et une place en éliminatoires, tandis qu’une défaite envoyait la troupe de Ron Rivera en vacances, propulsant les Giants de New York aux match d’après saison. C’est le premier scénario qui s’est produit.

On dit souvent que ce n’est pas la manière qui compte, mais bien le résultat. C’est probablement ce que coach Rivera s’est dit après la rencontre. Parce que soyons francs, Washington foncera dans une mur en éliminatoires si on sort avec une performance du genre.

Menée par le vétéran Alex Smith, qui était clairement ennuyé par une blessure, l’attaque de Washington a frappé rapidement, prenant les devants par 10 points.

Plus discrète par la suite, voire téméraire en deuxième demie avec deux interceptions, l’unité offensive a rapidement été ramenée à la réalité qu’elle manque de talent. C’est plutôt l’unité défensive qui a fermé les livres, comme se fut souvent le cas cette saison.

Le front défensif de Washington a causé tellement de problème aux Eagles que Doug Pederson en est venu à clouer Jalen Hurts au banc au profit du troisième quart-arrière de l’équipe, Nate Sufeld, qui n’a pas mieux paru. Philadelphie a été victime de trois revirements coûteux dans le match.

Washington (7-9) accueillera donc Tom Brady et les Buccaneers de Tampa Bay (11-5) samedi soir prochain au coup de 20:15. Un défi colossal qui se présente à eux, surtout que Brady a terminé sa saison régulière en force, lançant dix passes de touché à ses trois derniers matchs.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1108