La motivation de Justin Jefferson

Justin Jefferson a amorcé sa carrière dans la NFL avec brio. La recrue a amassé 1400 verges, un record pour un receveur de première année dans l’histoire de la NFL.

L’ancien de LSU a été le cinquième receveur choisi lors du dernier encan et il l’a pris comme un manque de respect. Il a été choisi au 22e rang, derrière Henry Ruggs (Raiders), Jerry Jeudy (Broncos), CeeDee Lamb (Cowboys) et Jalen Reagor (Eagles). Il s’est servi de cela comme motivation, mais il en garde quand même un goût amer. Il juge que ses performances à LSU avec 1500 verges et 18 touchés auraient dû lui permettre d’être sélectionné plus tôt.

Tout au cours de la saison, il a gardé ça en tête afin de faire taire ses détracteurs. On est tous d’accord pour dire que plusieurs équipes s’en mordent les doigts présentement. Il y avait plusieurs doutes sur Jefferson, plusieurs disaient qu’ils ne pouvaient pas jouer comme receveur espacé, qu’il n’était pas rapide et qu’ils ne pouvaient pas attaquer les zones profondes. Il a travaillé sur ses aspects et il s’est amélioré rapidement.

Jefferson ne veut pas être comparé aux autres recrues, il veut être nommé parmi les meilleurs receveurs de la NFL. Il est dans une course serré avec Justin Herbert pour le titre de recrue offensive de l’année. Le dernier receveur gagnant de ce trophée était un certain Odell Beckham Jr. en 2014.

Image par défaut
Emrick Malo
Publications: 139