Jets : Jimmy Garoppolo serait-il la solution?

Maintenant que Robert Saleh est le nouvel entraîneur-chef des Jets de New York, l’équipe pourrait être tentée d’obtenir les services du quart-arrière des 49ers de San Francisco Jimmy Garoppolo.

Il reste deux ans au contrat de Garoppolo avec San Francisco, moyennant un salaire d’environ 26 millions de dollars en 2021 et de 27 millions de dollars en 2022.

L’idée d’une transaction est à prendre au sérieux si on considère que Robert Saleh était le coordonnateur défensif des 49ers de San Francisco depuis 2017 et qu’un mariage entre deux anciens de cette équipe pourrait très bien fonctionner à New York.

Les Jets comptent déjà sur le quart-arrière Sam Darnold, qui ne fait pas l’unanimité au poste de partant puisqu’il a mené son équipe à une médiocre fiche de deux victoires et dix défaites cette saison en 12 rencontres. Également, Darnold a eu sa plus faible production offensive en carrière cette année avec seulement 2208 verges de gains par la voie des airs en plus d’afficher un mauvais ratio de neuf passes de touché contre onze interceptions. Il a dû laisser sa place de partant au vétéran à quelques reprises cette saison en raison de blessures.

Pour sa part, Jimmy Garoppolo a souvent été blessé lors des dernières années et il n’a participé qu’à six rencontres cette saison, complétant plus de 67 % de ses passes pour des gains de 1096 verges, il a également lancé sept passes de touché contre cinq interceptions. Rappelons que Jimmy Garoppolo a mené les 49ers de San Francisco en grande finale du Super Bowl lors de la dernière saison.

On ne sait toujours pas si les Jets voudront utiliser leur choix de premier tour (deuxième au total) au prochain repêchage pour combler le besoin d’un quart-arrière partant, s’ils se tourneront vers Jimmy Garoppolo ou s’ils décideront de donner une dernière chance à Sam Darnold.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 97