Aaron Rodgers aurait-il joué son dernier match avec les Packers?

Dimanche, Aaron Rodgers et les Packers ont vu leur saison se terminer en raison d’une défaite de 31-26 aux mains des Buccaneers de Tampa Bay. Ainsi, les Packers se sont inclinés à chacune de leurs quatre dernières participations au championnat de la NFC. Après la rencontre, sans même que les médias lui posent la question, le quart-arrière étoile a avoué qu’il était « complètement vidé » et que son avenir à Green Bay est « incertain ».

«Je suis complètement vidé. Ce fût une longue saison. Nous avons mis tellement d’efforts et de temps pour en arriver à ce point-ci et ensuite… vous le savez, nous avons eu nos chances aujourd’hui, contrairement à mes deux derniers [championnat de la NFC] quand nous avons été écrasés […] Cette défaite-ci fait définitivement mal et elle le fera pendant longtemps.»

« L’avenir de beaucoup gars sont incertains, moi y compris. C’est ce qui est le plus triste. Toute cette incertitude et finalité. »

« Il y a beaucoup d’incertitude par rapport à cette saison morte. Et je vais devoir prendre du temps pour moi, pour me vider la tête et pour voir les choses clairement.

Aaron Rodgers via Packers.com

Ses propos font beaucoup jaser. Rodgers vient de connaître l’une de ses meilleures saisons en carrière et il sera couronné le joueur par excellence de la saison 2020. De plus, il est encore sous contrat pour les trois prochaines années. Donc pourquoi suggère-t-il que son avenir est «incertain» à Green Bay?

Et bien, ceci n’est pas du nouveau. Après la sélection de Jordan Love en première ronde du dernier repêchage, Rodgers était frustré avec l’organisation et il savait que ses jours en vert et jaune étaient comptés. En outre, Mercredi dernier, le natif de la Californie a révélé que son «avenir est un beau mystère».

Selon Adam Schefter d’ESPN, c’est le quart-arrière, et non l’organisation, qui tient le gros bout du bâton. En effet, si Rodgers veut se faire échanger, les Packers ne sont pas en position pour s’opposer. Âgé de 37 ans, ayant déjà un résumé plus qu’acceptable pour se faire introniser au Temple de la Renommée, ayant accumulé 241 M$ en tant que joueur de football au cours de sa carrière, il pourrait tout simplement les menacer de prendre sa retraite, un peu comme Carson Palmer l’a fait avec les Bengals en 2011.

Si la relation entre Rodgers et les Packers est bel et bien terminée, son nom s’ajoute à ceux de Deshaun Watson, Matthew Stafford et Sam Darnold qui pourrait porter un nouvel uniforme en 2021. Bref, la prochaine saison morte sera l’une des plus palpitantes en mémoire récente.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 161