NFL: blessures notables de la 13e semaine

Considéré malchanceux, la malédiction du numéro 13 n’a pas fait de ravages cette semaine dans la NFL, ce qui fait changement de l’habituel liste de blessés à ne plus finir. Sans plus tarder, voici les quelques blessures notables de 13e semaine d’activités.

Blake Martinez, LB, Giants (Dos)

Un pilier de l’excellente défensive des Giants, Blake Martinez a quitté la rencontre face aux Seahawks lors du quatrième quart en raison d’une blessure au bas du dos. Tae Crowder a donc terminé le match au poste de secondeur intérieur. Après la rencontre, Joe Judge a mentionné qu’il était possible que Blake Martinez et Daniel Jones soient de la partie face aux Cardinals dimanche prochain, mais que leur statut sera déterminé au cours de la semaine.

Deuxième dans la NFL avec 111 plaqués, Martinez se mérite présentement une place sur l’une des équipes All-Pro. Donc, en tête de la division, les Giants vont espérer que sa blessure ne l’empêchera pas de participer à la fin de saison.

Eric Kendricks, LB, Vikings (Mollet)

Dimanche, face aux Jaguars, les Vikings ont visiblement manqué la présence d’Eric Kendricks au centre de leur défensive. Lors de l’échauffement d’avant match, le secondeur intérieur étoile a aggravé une blessure au mollet. Ainsi, quelques minutes avant le botté d’envoie, il a dû être retiré de l’alignement.

À première vue, la blessure ne semble pas si sérieuse. Ainsi il est raisonnable de présumer qu’il sera en uniforme dimanche prochain face aux Buccaneers. Surtout considérant que lors des 12 premières semaines, Kendricks a participé à tous les jeux défensifs des Vikings à l’exception d’un.

Darius Slay, CB, Eagles (Genou)

Après avoir connu un match difficile face à D.K. Metcalf et les Seahawks, la tâche ne s’annonçait pas plus facile cette fin de semaine. Slay avait comme mission d’arrêter ou, du moins, ralentir Davante Adams, ce qu’il n’a pas réussi à faire. En effet, Adams a compté 2 touchés alors que Slay le couvrait. Au moins, cette fois-ci son calvaire n’a pas durée 60 minutes. Le demi de coin des Eagles a dû quitté la rencontre en raison d’une blessure au genou.

L’étendue de sa blessure n’est pas encore connue, mais nous devrions obtenir plus d’informations lundi après-midi lorsque les résultats de son IRM soient dévoilés. Malgré ses récents déboires, Slay demeure le meilleur demi défensif de la tertiaire des Eagles. Donc s’il devait s’absenter pour période prolongée, Philadelphie pourra faire une croix sur tout espoir de se qualifier pour les éliminatoires. À noter que les deux prochains adversaires des Eagles sont les Saints et les Cardinals. Donc si Darius Slay participe à ces rencontres, il aura affronté D.K. Metcalf, Davante Adams, Michael Thomas et DeAndre Hopkins d’affilé, possiblement les quatres meilleurs receveurs du circuit.

Ereck Flowers, G, Dolphins (Cheville)

Une blessure inquiétante est survenue à Miami lorsque Carl Lawson des Bengals est tombé sur la cheville d’Ereck Flowers. Le garde des Dolphins a dû être escorté à l’aide d’une voiturette. Heureusement pour lui, il aurait évité le pire selon son agent Drew Rosenhaus. En effet, la blessure ne s’agirait que d’une entorse à la cheville. Le natif de Miami pourrait même être en uniforme cette fin de semaine face aux Chiefs.

La lutte pour l’Est de l’AFC s’annonce chaude avec les Dolphins (8-4) qui soufflent dans le cou des Bills (8-3). Les deux équipes s’affronteront à la 17e semaine dans un match qui pourrait déterminer le vainqueur de la division. Miami est ainsi soulagé que la blessure de Flowers ne soit pas aussi sérieuse qu’anticipé.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 163