Jalen Hurts entre, mais ne peut sauver les Eagles

Ça fait longtemps que les partisans de Eagles le réclamaient, on a a parlé abondamment sur Attitudefootball.com et c’est finalement aujourd’hui qu’on l’a obtenu. Les Eagles ont donné la chance à leur plus récent choix de deuxième tour, Jalen Hurts, de diriger leur unité offensive.

C’est à la fin du troisième quart que l’entraîneur-chef Doug Pederson a décidé de clouer son quart partant, Carson Wentz, au banc.

Dès sa première séquence, Hurts a démontré des habiletés intéressantes. Il a notamment repéré Jalen Reagor, le premier choix de l’équipe en avril dernier, pour un long gain le long des lignes de côté.

Sur sa deuxième séquence, Hurts semblait d’un calme déconcertant. Il a rapidement gagné en confiance en faisant sa marque au sol, puis a décoché ce petit bijou de passe sur un quatrième essai et long. Il s’agit de sa première passe de touché dans la NFL.

Les Eagles ont également inscrit un touché sur un retour de botté de dégagement, mais les Packers réussiront tout de même à sécuriser la victoire par la marque de 30-16. En fin de rencontre, Hurts a vécu une autre première : il est victime d’une interception.

Wentz connaissait un match horrible avant d’être retiré. Il ne complétait que 40 % de ses passes et n’avait accumulé que 96 verges. En relève, Hurts a lui aussi failli à la tâche de compléter 50 % de ses passes, il a toutefois accumulé 109 verges et avait l’air meilleur dans l’ensemble de son jeu. La trentaine de verges qu’il a parcouru au sol doit également être tenue en considération.

On ignore toujours qui Hurts ou Wentz sera le quart partant la semaine prochaine pour les Eagles. Doug Pederson n’a pas voulu le préciser après la rencontre. Il a mentionné qu’il y réfléchirait avant de prendre une décision.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1112