Étienne Boulay se confie sur la transition entre ses deux carrières

Ayant pris sa retraite du football professionnel en 2012 à la suie d’une carrière de sept saisons chez les Alouettes de Montréal et les Argonauts de Toronto dans la LCF et ayant fait sa marque dans les médias québécois depuis, Étienne Boulay est aujourd’hui collaborateur à l’émission Véronique et les Fantastiques à la station Rouge FM.

C’est un boulot qu’il affectionne particulièrement en raison du contact et de la proximité qu’il garde avec le public. Son travail de conférencier l’aide aussi à demeurer actif dans le monde des médias sociaux.

En entrevue mercredi avec Dave Morissette de TVA Sports, mercredi soir, Boulay s’est ouvert sur la transition qu’il a dû faire entre le football et les médias. Et force est d’admettre que ça n’a pas été facile pour lui.

« J’ai été mêlé et perdu longtemps. Tu pars du sommet et tu dois repartir au bas de l’échelle. C’est une belle leçon d’humilité, » a-t-il dit.

On se souvient qu’après sa retraite, Boulay avait également été porte-parole de Bell Cause pour la cause pour venir en aide aux troubles de santé mentale. Il s’agit d’un sujet qui touche personnellement l’ancien joueur, qui s’est régulièrement ouvert sur ses problèmes de consommation par le passé.

Étienne Boulay compte aujourd’hui de nombreux projets d’après-carrière qui le gardent occupés, notamment dans les boissons de marques « Atypique », qui connaissent un succès fulgurant depuis leur lancement.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 219