Drew Brees éclipse Anthony Calvillo

On vous en parlait ce matin, Drew Brees n’avait besoin que de 205 verges par la passe lors de l’affrontement entre ses Saints et les Chiefs de Kansas City afin de se pointer le bout du nez au tout premier rang de l’histoire du football professionnel dans cette colonne.

De retour au jeu après une absence de quatre matchs, Brees a réussi l’exploit au quatrième quart du match, que son équipe a finalement perdu par la marque de 32-29. Il termine la rencontre avec 234 verges.

Non, aucune cérémonie n’a été tenue en honneur de Brees. Absolument personne n’a parlé de ce fait d’arme aux États-Unis, il ne fallait donc pas s’attendre à ce que quelconque annonce soit faite au Superdome de la Nouvelle-Orléans.

Calvillo, lui, avait eu droit à un arrêt de la partie pour que les Alouettes tiennent des célébrations en octobre 2011.

Celui qui a également porté l’uniforme porté l’uniforme de Chargers de San Diego compte maintenant 79 846 verges par la passe en carrière.

Aucun joueur actif ne s’approche de ce total, Tom Brady étant le plus près avec 79 457 verges (après son match de 390 verges d’aujourd’hui).

Mike Reilly (Lions de la Colombie-Britannique) est le quart-arrière classé le plus haut sur cette liste, mais n’est pas une menace pour le record avec ses 31 522 verges. Il célébrera ses 36 ans en janvier et ne devrait donc jamais s’inviter dans la discussion.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1134