NFL : blessures notables de la Semaine 12

Daniel Jones, QB, Giants (Ischio-Jambier)

Même si les Giants ont vaincu les Bengals 19-17 et ils se sont emparés du premier rang de leur division, ils devraient s’inquiéter. En effet, Daniel Jones a dû quitté la rencontre en raison d’une élongation musculaire à l’ischio-jambier. Aussi banal que cela peut sembler, l’organisation des Giants croit que la blessure est « plutôt sérieuse » et qu’il pourrait rater plusieurs rencontres. Jones passera une IRM lundi afin de déterminer l’étendu de la blessure.

Les Giants affrontent les Seahawks et les Cardinals au cours des deux prochaines semaines. Si Jones manque effectivement à l’appel, ce sera Colt McCoy derrière le centre.

D.J. Moore, WR, Panthers (Cheville)

Dimanche, le receveur D.J. Moore a dû quitté la rencontre face aux Vikings en raison d’une blessure à la cheville. Heureusement pour lui, il aura deux semaines pour récupérer puisque les Panthers sont en congé la semaine prochaine.

Présentement 6e dans la ligue en verges par voie de réception (924 verges), son absence se fera sentir s’il devait rater quelques rencontres.

Phillip Lindsay, RB, Broncos (Genou)

Ce fût une rencontre difficile pour les Broncos face aux Saints. En effet, aucun de leurs quart-arrières ne pouvait être en uniforme, ainsi c’est le receveur recrue de l’équipe d’entraînement, Kendall Hinton, qui était derrière le centre. Comme tout le monde aurait pu le prédire, il a passé un mauvais quart d’heure en complétant 1 de ses 9 tentatives de passes en plus de lancer 2 interceptions. En plus de subir une cuisante défaite, Denver a également perdu les services du porteur de ballon Phillip Lindsay. Selon le Dr. Provencher de FOX Sports, la blessure semble être au niveau du ligament collatéral médial (LCM) ou une contusion osseuse. Lindsay pourrait ainsi s’absenter pour une période de 1-3 semaines.

Melvin Gordon III assumera ainsi la majorité de la charge de travail. Royce Freeman devrait également voir son rôle prendre de l’importance dans l’attaque au sol des Broncos.

Corey Linsley, C, Packers (Genou)

Avec 1:47 à faire au premier quart, le centre Corey Linsley a dû être escorté hors du terrain par voiturette. L’équipe médicale des Packers semble croire que sa blessure s’agit d’une entorse au ligament collatéral médial (LCM). Le tout devrait être confirmé lundi lorsque Linsley passera une IRM.

La bonne nouvelle pour Linsley est qu’il devrait être en mesure de revenir à l’action cette saison. Il sera un morceau important pour les Packers dans leur quête d’une cinquième bague du Super Bowl.

Anthony Castonzo, OT, Colts (Genou)

Dimanche, les images étaient inquiétantes lorsque le bloqueur étoile, Anthony Castonzo, a quitté la rencontre. Heureusement pour lui, il aurait évité le pire puisqu’il s’agirait « seulement » d’une entorse au ligament collatéral médial (LCM), tout comme Linsley. Ainsi, il ratera plusieurs rencontres, mais il devrait être en mesure de jouer en éliminatoires si les Colts advenaient à se qualifier.

Présentement dans une chaude lutte pour participer aux éliminatoires, les Colts ne peuvent plus se permettre d’échapper des rencontres. Il leur reste à affronter les Texans (deux fois), les Raiders, les Steelers et les Jaguars.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 172