NCAA : les matchs à surveiller ce week-end

Déjà seulement quatre semaines à faire au calendrier régulier de la NCAA! La saison passe à la vitesse de l’éclair et les matchs ont de plus en plus d’incidence sur le portrait d’après-saison, c’est pourquoi nous vous dirigeons vers les duels à ne pas manquer ce week-end alors que la course aux séries se clarifie.

Notre Dame (2) vs North Carolina (25)

Le week-end de football universitaire commençait hier à l’occasion de Thanksgiving et se poursuit aujourd’hui avec un rare vendredi relevé en action. En effet, La 2e équipe au pays, les Fighting Irish de Notre Dame, se frottent à North Carolina et leur jeune quart étoile Sam Howell vendredi après-midi dans un duel qui risque de capter l’attention de l’auditoire américain.

Il s’agit d’un match absolument crucial pour Notre Dame alors que North Carolina est la seule équipe du top 25 restant au calendrier des Irish. En d’autres mots, une victoire contre UNC cet après-midi placerait Notre Dame en excellente position pour assurer leur place en séries, mais rien n’est gagné d’avance contre Sam Howell et son équipe qui est capable du meilleur comme du pire.

Maryland vs Indiana (12)

Les Hoosiers de l’Université de l’Indiana tenteront de rebondir après leur première défaite de la saison contre Ohio State samedi dernier. Tout comme le duel précédent, ce match pourrait avoir des conséquences sur le portrait d’après-saison alors qu’Indiana figure au 2e rang de la section Est du BIG 10, à une victoire d’Ohio State. Certes, les chances que les Hoosiers dépassent les Buckeyes au classement restent faibles mais Indiana se bat autant pour le classement que pour l’honneur dans cette saison historiquement fructueuse pour le programme.

De l’autre côté du ballon, les Terrapins du Maryland connaissent une saison très étrange : après un excellent début de saison, la formation menée par le quart Taulia Tagovailoa a vu ses deux derniers matchs être annulés (COVID-19) et le temps commence à manquer pour cette bonne équipe qui n’a malheureusement que 3 matchs de complétés en 2020.

Mississippi State vs Ole Miss

S’agit-il du match le plus important du week-end? Certainement pas. Est-ce le duel le plus excitant au calendrier samedi? Probablement, et les fans de la NCAA anticipent cet affrontement depuis le moment où deux des entraîneurs les plus colorés du circuit ont laissé leur emploi précédent pour venir ajouter du piquant à la rivalité du Mississippi. En effet, ce rendez-vous annuel communément appelée Egg Bowl fait couler de l’encre chaque saison et risque d’être encore plus spectaculaire cette année… mais pour des raisons différentes que l’an dernier :

Lane Kiffin vs Mike Leach. Air raid vs Air raid. Artifices vs artifices. Que voulez-vous de plus? Cet affrontement entre les deux entraîneurs les plus agressifs de la SEC risque d’être un véritable festival offensif, comme en témoigne le total de 69 points prévu par les sites de pari sportif. Bref, il s’agit du match sans importance le plus excitant de l’année.

Auburn (22) vs Alabama (1)

Oui, Auburn n’ont probablement aucune chance face à Alabama. Oui, ce match pourrait se terminer en bain de sang… mais il s’agit tout de même d’une première partie contre un adversaire du top 25 pour Alabama depuis le 17 octobre, et ce, contre leurs rivaux d’Auburn. En effet, la rivalité de l’Alabama (Iron Bowl) est l’un des matchs les plus difficiles pour le Crimson Tide chaque saison alors qu’Auburn a toujours trouvé le moyen de faire baver Nick Saban et sa troupe.

Les Tigers ont sauvé leur saison lors des dernières semaines, remportant leurs trois derniers matchs de manière a ramener leur fiche à 5 victoires et 2 défaites. Leurs récents succès ne risquent pas de les aider face au rouleau compresseur d’Alabama mais chaque fois que la collection de talent du Crimson Tide se frotte à un rival historique, il s’agit d’un incontournable.

BONUS: Kyle Trask continue sa quête vers le Trophée Heisman contre Kentucky

Dont’a Hightower est prêt pour la prochaine saison

Le secondeur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Dont’a Hightower, a démenti les rumeurs de retraite en se présentant au mini-camp de son équipe. Au grand plaisir de son entraîneur-chef, Bill Belichick, qui affirme être très satisfait du travail de son vétéran de 31 ans.

Continue reading

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 26