Alouettes : Philippe Gagnon explique ce qui l’a poussé à revenir à Montréal

Philippe Gagnon a été repêché au deuxième rang de la première ronde du repêchage 2016 de la LCF par les Alouettes. Disputant tous les matchs de l’équipe à sa saison recrue, les choses se sont gâtées par la suite. Les blessures se sont mises de la partie. En 2019, il s’est joint au Rouge et Noir d’Ottawa comme agent libre. La raison? Il ne croyait pas que les Alouettes avaient les gens en place pour l’aider à poursuivre sa carrière.

La situation a beaucoup évolué dans l’année qui a suivi. Les Alouettes ont congédié leur entraîneur-chef de l’époque, Mike Sherman, pour le remplacer par Khari Jones quelques jours avant le début de la saison 2019 et le DG Kavis Reed s’est vu indiquer la porte de sortie en cours de saison. Danny Maciocia a pris contrôle des opérations football après la campagne. Ça, c’est sans parler du fait que l’équipe a été vendue entre-temps.

Et c’est ce qui a poussé Gagnon à revenir. De nouveau joueur autonomes cet hiver, Montréal était son premier choix de destination. Maciocia n’a pas eu à sortir beaucoup d’argument pour le convaincre lorsqu’il est entré en contact avec lui.

Les succès des Alouettes l’an dernier ont également pesé lourd dans la balance. Les Moineaux ont participé aux éliminatoires pour la première fois depuis 2014 et ont enfin trouvé le successeur d’Anthony Calvillo au poste de quart-arrière en Vernon Adams Jr.

Si la saison 2020 a été annulé, Gagnon (comme nous tous) a très hâte au retour de l’action et espère (encore une fois, comme tout le monde) qu’on pourra avoir une saison 2021 de la LCF.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1112