5 joueurs défensifs qui déçoivent depuis le début de la saison

Chaque année, plusieurs joueurs explosent et se créent un nom dans la NFl. Par contre, il y a aussi des gros noms qui performent en-deçà des attentes. Voici les gros noms qui m’ont déçu depuis le début de la saison du côté défensif du ballon.

Pour voir les résultat de l’exercice avec les joueurs offensifs, c’est ici!

Jadeveon Clowney

On savait déjà que Clowney n’était pas un grand chasseur de passe. Ila toujours été un des meilleurs contre la course et il pouvait s’activer quelques fois par année et dominer comme chasseurs de quarts. Clowney n’a enregistré aucun sac cette année et seulement 3 plaqués pour pertes cette année. Pour un joueur qui espérait recevoir un salaire énorme lors de la période des agents libres, c’est absolument mauvais comme statistiques. La défense des Titans se cherche et ça commence avec Clowney.

Jamal Adams

Attendez avant de me fusiller. Toutes les équipes aimeraient avoir un Jamal Adams, mais dans les trois parties qu’il a joué cette saison, il n’a pas joué à la hauteur de son talent. C’est plaisant d’avoir un maraudeur qui peut mettre de la pression sur le quart et c’est ce qui rend Jamal spécial, mais son premier travail c’est la couverture de passes. Adams a été mauvais en couverture de passes cette saison et il ne se démarquait pas des autres joueurs des Seahawks dans cet aspect. De plus, Adams a raté 4 parties cette saison en raison d’une blessure et c’est très décevant de ne pas avoir, sur le terrain, un joueur qui a été très couteux à acquérir.

Frank Clark

Clark avait démontré des qualités d’un joueur spécial lors des matchs éliminatoires l’an passée. Ce n’es pas le cas cette saison, lui qui peine à rejoindre les quarts adverses. C.est un joueur qui devrait atteindre le plateau des 10 sacs habituellement, mais il n’en a que 3 après 8 parties. Les Chiefs ne comptent pas sur un grande quantité de joueurs de qualité en défense, alors ils ont besoin que leurs meilleurs joueurs performent.

Isaiah Simmons

Le joueur qui me déçoit le plus cette saison. Je faisais parti des nombreux qui voyait Simmons comme un joueur ayant la capacité de changer un défense dès sa première année. Il a de la difficulté à obtenir du temps de jeu et il n’a pas trouver so rôle exact dans cette défense après 7 matchs cette année. Il n’a récolté que 12 plaqués cette saison et quand tu repêches un joueur 8e au total, tu t’attends à ce qu’il soit sur le terrain pour la grande majorité du temps. Simmons était perçu comme un joueur hybride capable de jouer partout sur le terrain et de tout faire, mais il a de la difficulté dans tous les aspects du jeu et surtout en couverture de passes ce qui peut être surprenant puisqu’il était considéré comme le prototype parfait pour couvrir les porteurs de ballons et les ailiers rapprochés.

Preston Smith

L’an passée, il formait, avec Za’Darius Smith, un des 3 meilleurs duo de chasseurs de quarts dans la ligue. Cette année, Preston est invisible, il avait récolté 12 sacs du quart l’an passée, contre seulement 0,5 après 8 parties cette année. De plus, son impact contre le course est tout autant absent, lui qui n’a qu’un seul plaqué sur perte et qui peine à se défaire des joueurs de lignes offensives adverses. Les Packers auront besoin qu’il retrouve son niveau de jeu de 2019 s’ils veulent venir à bout des puissantes attaques dans la NFC comme les Seahawks et les Buccaneers.

Image par défaut
Emrick Malo
Publications: 142