Ron Rivera en aura bientôt terminé avec ses traitements contre le cancer

L’entraîneur-chef de l’Équipe de Washington est présentement en train de compléter ses derniers traitements soigner un cancer de la peau, deux mois après son diagnostic.

Rivera reçoit des traitements pour un cancer qui s’est développé en août. Il s’agit du carcinome épidermoïde, considéré comme étant traitable compte tenu de son âge relativement jeune (58 ans). Il a dû s’absenter pour un certain temps depuis le début de la saison, mais affirme avoir eu des conversations avec les docteurs cette semaine.

« […] Ils sont tous les deux très optimistes face à la situation actuelle et le progrès que j’ai accompli. Jusqu’à maintenant, tout va bien. Il me reste des suivis à faire et des scans à passer, selon ce qu’on m’a dit, tout indique que je me dirige vers la bonne direction. »

La saison morte n’en a pas été une comme les autres pour l’entraîneur de l’Équipe. En plus de son diagnostic, Rivera a eu à gérer une pandémie, une campagne visant à l’abandon du nom « Redskins », et des allégations d’agressions sexuelles au sein des membres de l’équipe quelques semaines avant le début de la saison. Jack Del Rio, le coordonnateur défensif, a asusré la gestion de l’entraînement en son absence.

Et la saison ne sourit pas plus à l’équipe sur le terrain: elle présente une fiche de 1-5 après six semaines.

Washington affrontera les Cowboys de Dallas lors de la septième semaine d’activités.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 196